Contrat de location

contrat

Établir un contrat de location de vacances

La mise à disposition de votre logement, quelle qu’en soit la durée, correspond à accord entre deux parties, vous et vos vacanciers pour une période donnée. La conclusion du contrat fera suite à la réservation de vos clients
La réservation d’une location de vacances s’effectue par un contrat de location écrit :
De particulier à particulier, ou de particulier à professionnel (par exemple, par l’intermédiaire d’une agence immobilière).
La conclusion du contrat peut aussi s’effectuer par simple échange de courrier postal.
Le contrat doit être signé en 2 exemplaires. Un exemplaire doit être conservé par le loueur et un autre par le locataire.

Contenu du contrat

Durée de location

Le contrat doit préciser la date de prise d’effet et la durée de la location.
Pour un même locataire :
La durée du contrat ne peut excéder 90 jours consécutifs,
Au-delà de 90 jours consécutifs, le contrat ne peut pas être renouvelé.

Signataires

Concernant les signataires, le contrat doit préciser :
Le nom du propriétaire (celui du gestionnaire et son siège social si le logement n’est pas géré directement par le propriétaire)
Le nom du locataire

Caractéristiques du logement

Concernant le logement, le contrat doit préciser :
Adresse de votre location de vacances au pays basque
Catégorie de classement (si le meublé est classé)
Superficie habitable
Description de l’agencement intérieur
Inventaire du mobilier
Équipements et services à disposition (par exemples : garage, parking, jeux d’enfants). En cas de présence d’une piscine privative, le loueur doit démontrer qu’il respecte les exigences de sécurité permettant de lutter contre les noyades accidentelles

Occupants du logement

S’agissant des occupants du logement, le contrat peut mentionner :
Le nombre maximum d’occupants autorisé, que la présence de tout animal dans le logement est interdite.

Concernant le coût de la location, le contrat doit préciser :

Le prix de votre location de vacances et les conditions de paiement (dont l’acompte ou les arrhes et le dépôt de garantie éventuel et les conditions de sa restitution). Lorsque le contrat est conclu par l’intermédiaire d’un professionnel, le montant des sommes exigées en gage avant la location (arrhes, acomptes et dépôt de garantie cumulés) ne peut excéder 25 % du prix de la location,
Le montant prévisionnel de la taxe de séjour. Lorsque le logement est loué par l’intermédiaire d’un site de réservation en ligne, la taxe de séjour est perçue directement par le site internet et est reversée à la commune concernée.
Lorsque le contrat est conclu par l’intermédiaire d’un professionnel, le contrat doit en plus préciser les conditions de sa rémunération (montant, versement, partage du coût entre le loueur et le locataire).

Annulation de la réservation

Le contrat peut mentionner les conséquences de l’annulation d’une réservation, par le propriétaire ou par le locataire.
Si rien n’est indiqué dans le contrat, les conséquences sont celles prévues par la réglementation.

L’assurance

L’assurance d’un meublé de tourisme destiné à la location saisonnière n’est pas obligatoire, tant pour le locataire que pour le propriétaire. En pratique, une location de ce type est couverte soit par une assurance souscrite par le propriétaire, soit par une assurance souscrite par le locataire. C’est le contrat de location qui précise celui qui doit souscrire l’assurance et pour quelles garanties. Le propriétaire peut :

  • Exiger du locataire qu’il lui fournisse une attestation d’assurance « responsabilité civile spéciale villégiature »
  • Ou prendre lui-même en charge cette assurance, en partie ou en totalité

Si le contrat habitation du locataire ne contient pas la garantie villégiature, le locataire peut :

  • Soit conclure un contrat d’assurance spécifique auprès de l’assureur de son choix, pour la période de location du meublé
  • Soit souscrire un avenant à son contrat d’assurance habitation, avec cette garantie villégiature

Dépôt de garantie

Le propriétaire doit restituer le dépôt de garantie en respectant ce qui a été convenu dans le contrat de location. La restitution a lieu, en général, en fin de séjour ou dans les jours qui suivent. Elle doit intervenir au plus tard dans les 3 mois.
Le montant du dépôt de garantie peut être éventuellement diminué :

  • Des sommes couvrant les consommations d’eau, de chauffage et d’électricité du locataire, si le contrat de location le prévoit
  • Des frais destinés à couvrir les réparations à effectuer dans le logement si des dégradations causées par le locataire ont été constatées. Le locataire est en droit d’exiger les justificatifs des frais qui lui sont demandés.
contrat (1)

Acompte, arrhes : quelles différences ?

L’acompte est un 1er versement sur l’achat d’une marchandise ou d’une prestation de services. Le professionnel et le consommateur sont chacun obligés de tenir leur engagement. Un contrat, un bon de commande, ou le fait de verser un acompte sont considérés comme un engagement.
Le professionnel doit fournir la marchandise ou la prestation de services et le consommateur doit acheter le bien ou la prestation prévue par le contrat (sauf accord contraire entre les 2 parties). Si l’un ou l’autre se rétracte, s’il change d’avis, il peut être condamné à payer des dommages et intérêts.

Exemple : Le professionnel peut exiger de fournir le bien ou le service pour lequel le consommateur a versé un acompte.

Les arrhes sont une somme versée d’avance pour l’achat d’une marchandise ou d’une prestation de services. Le professionnel ou le consommateur peut revenir sur son engagement.
Les arrhes n’obligent pas le consommateur à acheter. Par contre, elles sont perdues si le consommateur annule son achat (sauf si le contrat prévoit la possibilité de récupérer les arrhes en cas d’annulation). Le professionnel qui ne fournit pas la marchandise ou la prestation de services doit rembourser le double des arrhes versées au consommateur.

Textes de loi

Contrat écrit : article L324-2 

 

Référence :

Contenu de l’article : Service public
Contenue du contrat mise à jour le 13 janvier 2020
Acompte et arrhes mise à jour le 29 octobre 2020
Assurance mise à jour le 25 mars 2020